Foodtech, la digitalisation des restaurants – Quentin ROGER

Twitter Linkedin

Foodtech, la digitalisation des restaurants – Quentin ROGER

La digitalisation des entreprises a commencé dans tous les secteurs et la restauration n’est pas à la traîne. Avec des consommateurs de plus en plus exigeants et nomades, les restaurants doivent s’adapter et trouver un moyen de toucher leur cible online.

De la réservation en ligne à la livraison à domicile, beaucoup de chemins se croisent. Les processus doivent se simplifier et ne pas être un poids pour le restaurateur qui n’est -sauf cas exceptionnel- pas dans son domaine de prédilection.

Comment optimiser son investissement en ne perdant pas de temps de travail à la gestion de ces nouveaux outils. C’est la question de beaucoup. Nous allons tenter d’y répondre.

1- Un concept qui vous veux du bien

Le concept de votre restaurant peut aider à optimiser votre emploi du temps, masse salariale et gestion des stocks. Prenez pour exemple ces jeunes restaurateurs qui, à coup de convivialité, de partage, réduisent leurs frais et créent un concept qui plaît particulièrement aux millenials (les 20-35 ans). Il se sont intéressés à optimiser leur rendement et ont trouvé un concept qui leur permet de n’avoir aucun cuisinier, très peu d’employés, une gestion des stocks facilité par le concept de mono-produit.

Ils ont maintenant la vie belle !

2- Un outil de réservation simple et sans intermédiaires

Les plateformes de réservations sont rarement gratuites et leur mise en place est fastidieuse, sans parler de la solution de créer sa propre plateforme (développement, maintenance, gestion…). Une des solutions la plus simple, sans commission est ZenChef. Un grand calendrier paramétrable et surtout disponible sur toutes les plateformes récentes (une tablette, un smartphone, un ordinateur…). Vous pouvez gérer vos réservations depuis n’importe où. Aucune commission n’est prélevée par réservation, votre plan de salle est disponible visuellement, vous savez placer le client à la bonne table quand il arrive.

Un vrai outil pratique qui ne vous fera pas perdre de temps en activité.

3- Les messageries instantanées comme outils pour se rapprocher de ses clients fidèles

Une fois les clients fidèles identifiés grâce aux hashtags qu’ils ont postés avec la photo de leur repas chez vous, vous pouvez les inciter à revenir en leur proposant une invitation à une soirée spéciale, ou leur envoyer une promotion… Soyez créatifs. Discuter de manière interactive et sans interruption est maintenant possible. Vous pourrez également recueillir les avis des clients en direct. Bien plus facile pour vous de changer un avis négatif, en avis positif, et de faire revenir le client mécontent pour une nouvelle expérience personnalisée dans votre restaurant, tout ça sans avoir entaché votre notoriété en « public » puisque vous aurez réglé le « litige » en messagerie privé.

Puisque nous parlons de messageries en direct, faites un tour sur Instagram pour découvrir sur quels hashtags les clients vous identifient et parlent de vous. Créez un compte dans la foulée et soignez vos photos culinaires, vos hashtags et votre ton. L’important est de refléter son caractère et l’image de marque.

Quelques hashtags que vous devrez utiliser à l’ouverture de votre compte pour ramener des clients venant d’autres niches que les vôtres, afin de vous faire connaître : #vegan, #vegetarian, #plantbased, #paleo, #detox et #lowcarb.

A vos smartphones !

LinkedIn Pulse
Profil LinkedIn

S’inscrire à ma newsletter et recevoir en avant première mes articles

* indicates required



/

( mm / dd )


%d blogueurs aiment cette page :